Photo d'en-tete
Imprimer l'article

La gestion des espaces verts

Comme dans toutes les communes, l'arrivée du printemps implique le retour des vrombissements réguliers des tondeuses à gazon. La commune compte d'ailleurs de nombreuses pelouses réparties dans chaque quartier, ce qui entraîne des interventions très régulières et coûteuses en temps passé par les employés communaux. Il conviendrait de mieux ajuster nos pratiques pour favoriser le travail sur les parterres et les massifs fleuris.

La perspective d'intégrer de nouveaux espaces verts, l'envie d'améliorer encore leur qualité, la nécessité de recourir à des techniques plus respectueuses de la nature et la volonté de favoriser la qualité du travail bien fait incite la commune à s'orienter aujourd'hui vers une nouvelle gestion de ses espaces verts : la gestion différenciée. Appliquée dans de nombreuses communes autour de nous, elle sera dorénavant progressivement mise en oeuvre par l'équipe des espaces verts.

Issue d'une démarche projet, menée au sein du service technique avec la contribution de Ronan Huet, stagiaire, la gestion différenciée fait évoluer le modèle horticole standard en intégrant à la gestion des espaces verts un souci écologique.

La gestion différenciée, c'est la contribution du jardinier au développement durable, selon 3 grands enjeux :
- Écologique : réduire les produits chimiques, préserver les ressources en eau, préserver et restaurer la biodiversité
- Social : valoriser le cadre de vie et favoriser le lien, faire comprendre les enjeux environnementaux
- Économique : optimiser les ressources et les dépenses.

De nombreuses solutions alternatives aux désherbants chimiques se développent : des méthodes préventives (paillages naturels ou mulch, plantes couvres-sol…) voire curatives (désherbagemécanique, thermique…)

Ce nouveau mode de gestion restreint de façon très importante le recours aux pesticides et présente des effets déjà mesurables sur l'enrichissement de la faune et la flore.

Aujourd'hui, il s'agit de composer avec la nature plutôt que de la combattre.

Quatre grands types d'espaces sont identifiés et hiérarchisés, à chacun correspond un protocole d'entretien :
1) Espaces structurés fleuris : la nature est maîtrisée, la végétation est mise en scène avec le souci du détail.
2) Espaces structurés : la nature est toujours domestiquée, l'intervention du jardinier est régulière par la tonte des pelouses et la taille des arbustes.
3) Espaces champêtres : la flore spontanée est favorisée, en lisière des haies bocagères. L'ambiance champêtre est renforcée par le choix des essences locales.
4) Espaces naturels : les herbes se développent dans les espaces laissés libres par la végétation naturelle déjà présente. En favorisant une importante biodiversité, certains de ces espaces ont une fonction écologique très forte.

L'adoption de cette nouvelle méthode d'entretien des espaces verts va se faire dans le temps. Elle fera l'objet d'une évaluation régulière et d'un bilan en fin de saison. La commune reste donc à votre écoute pour toute remarque ou interrogation.

Stéphane Lenfant, Adjoint au Maire
Isabelle Sabourdy, Conseillère municipale

Les plans çi-dessous illutrent les différentes modalités de gestion des espaces verts actuellement retenues pour l'agglomération. Elles sont présentées secteur par secteur, iIdentifiables à partir du plan d'ensemble.

Plan d'ensemble
Légende

carte 1 carte 7
carte 2 carte 8
carte 3 carte 9
carte 4 carte 10
carte 5 carte 11
carte 6