Photo d'en-tete
Imprimer l'article

Informations de l'école du Chêne Centenaire

Vendredi 9 juin 2017, deux classes de l'école du Chêne Centenaire ont participé à une animation de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux).

Les enfants ont observé les nids de la grive musicienne, du pinson des arbres, de la mésange charbonnière, du rouge gorge. Puis ils  ont fabriqué ces nids et les ont posé dans la nature comme font les oiseaux : en hauteur, dans les arbres ou cachés dans les hautes herbes.

Pour aider les parents oiseaux, les élèves ont cherché des petites bêtes pour nourrir les oisillons.

Nous avons écouté les chants des oiseaux et nous avons appris celui de la mésange.

Mai et Juin
4 classes de maternelles sont allées aux jardin du Thabor à Rennes. Ils ont pu observer les oiseaux dans la volière, l'alignement des chênes dans une allée, le jardin à la française à l'aide d'une maquette. Ils ont chanté sur la scène du théâtre de verdure et écouté un conte. A la fin, ils ont senti le parfum des roses de la roseraie.

Vendredi 10 mars
Les classes du cycle sont parties en sortie à Rennes pour observer des mosaïques
.
Ils ont vu beaucoup de mosaïques de la famille Odorico (origine italienne). Les deux frères de la famille, Isidore et Vincent, ont aménagé à Rennes dans les années 20 après avoir travaillé à l'opéra Garnier. Ils ont eu deux fils qui s'appelaient aussi Isidore et Vincent, et ont connu plus de succès que leur père.

Les enfants ont appris que la forme préférée des frères était le cercle. Ils ont aussi découvert que la mosaïque pouvait donner des indices pour ceux qui ne savaient pas lire : le bleu annonçait de loin que c'était une poissonnerie, le rouge représentait une boucherie...

Les enfants ont écouté le guide qui leur a expliqué les mots se rapportant à la mosaïque : les tesselles, les smaltes d'or, les verres cassés, les soubassements...
Ils ont vu par exemple deux soubassements, quatre tapis, des sols de magasins, un mur bahut et deux grands bâtiments qui ont marqué la crrière des frères Odorico : la piscine Saint-Georges dont ils ont fait la frise du bassin, et l'immeuble Poirier.

Plus tard, une mosaïste de Vern est venue montrer aux élèves comment faire de la mosaïque pour fabriquer le panneau indicateur de l'école.